Service cardiologie

CHU Henri Mondor - Créteil

L' oedème aigüe du poumon ou O.A.P.

Une surcharge pulmonaire en "eau"

L' OAP est une surcharge pulmonaire en "eau" dûe à une poussée d'insuffisance cardiaque. L'insuffisance cardiaque est le plus souvent liée à une faiblesse de la fonction pompe du coeur. Cette faiblesse peut être liée à des séquelles d'infarctus qui entrainent la nécrose (mort des cellules) du muscle cardiaque, qui est alors affaibli. Elle peut également être dûe à une dilatation progressive du coeur d'origine génétique et touche alors des sujets jeunes. Cette dilatation du coeur peut également être liée à des maladies des valves cardiaques ou à une consommation excessive d'alcool.

L'OAP survient lorsque la pompe cardiaque est dépassée par la quantité de sang à faire circuler, l'eau contenue dans le sang (plasma) sort alors des vaisseaux pour s'infiltrer dans le tissu pulmonaire en amont du coeur.

Les manifestations

Le patient ressent un essoufflement très important, pour des efforts minimes et même au repos, aggravé par la position allongée, parfois il existe des oedèmes au niveau des jambes.

Le diagnostique

Le médecin diagnostique l'OAP à l'auscultation et à la radiographie pulmonaire.

Le traitement

Le traitement repose sur de fortes quantités de diurétiques (médicaments faisant uriner), et un régime sans sel afin d' évacuer la surcharge en eau et en sel. Il faut également traiter la cause de l'insuffisance cardiaque (traitement de l'infarctus, sevrage en alcool, chirurgie d'une valve) et instaurer une association de médicaments "fortifiant" le coeur (Bétabloquants, Inhibiteurs de l'enzyme de conversion, Diurétiques...).

 

 

Auteur : Dr Leslie Deal - Chef de Clinique de Soins Intensifs