Service cardiologie

CHU Henri Mondor - Créteil

Accueil > Recherche et formation > Internes D.E.S. > Bradycardie en urgence

Bradycardie en urgence

Diagnostic évident, bradycardie des oreillettes (bloc sino atrial ou pause sinusal), ou des ventricules (BAV II, BAV III).

Rechercher une cause (médicaments, IdM, hyperkaliémie).

Traitement simple : une sonde temporaire de stimulation si la bradycardie est syncopale. Sinon atropine (rarement efficace sauf chez les vagaux), Isuprel à la seringue électrique (5A/50CC sérum φ IVSE).

Attention aux BAV III « bien supportés » à QRS larges ils s’arrêtent sans prévenir. Et ils font des torsades de pointes (surtout les femmes).

Et si la bradycardie persiste, on implante un stimulateur cardiaque.


De façon systématique il faut rechercher :

Chez les porteurs de stimulateurs cardiaques et en l’absence du programmateur