Service cardiologie

CHU Henri Mondor - Créteil

Contre pulsion intra aortique

Définition :

Dispositif temporaire d’assistance cardiaque conçu pour augmenter la perfusion coronaire et diminuer la consommation d’oxygène du myocarde. Le ballon de contre-pulsion en silicone de 40 ml le plus souvent, gonflé à l’hélium, est mis en place par voie fémorale dans l’aorte thoracique descendante. La console de CPIA est couplée à la pression artérielle sanglante ou éventuellement à l'ECG. L’assistance circulatoire est laissée en place plusieurs jours sous surveillance stricte. Le ballon est gonflé brutalement en diastole et dégonflé en systole. Il augmente ainsi la pression de perfusion coronaire, cérébrale et rénale.

Contre pulsion intra aortique

Contre pulsion intra aortique

Indications

Contre-indications

Complications

Procédure de mise en marche de la C.P.I.A.

Placer les électrodes ECG sur le patient et les connecter sur la console ou sur le moniteur Marquette Brancher le capteur de pression sur le circuit de la sonde de contre-pulsion (à défaut sur un cathéter artériel périphérique), Connecter le moniteur Marquette® à la console par le câble prévu, faire les zéros. Vérifier que l’obus d’Hélium est bien ouvert +++ (vérifier le remplissage de la bouteille sur le manomètre), Mise sous tension sur secteur : interrupteur général situé en façade sous le clavier, La purge s’effectue automatiquement lors de la mise sous tension,

  1. Sélection de la source de déclenchement (ECG par défaut ou Pression)
  2. Sélection de la fréquence BIA (en principe 1/1).
  3. Mettre les curseurs de gonflage et dégonflage du ballon en position intermédiaire
  4. Mettre la touche " CPBIA Marche/Arrêt " en position " MARCHE ",


Régler l'alarme de diastolique augmentée (AUG) entre 8 à 10 mmHg en dessous de la valeur moyenne

Principes de réglage de l'assistance

Principes de réglage de l'assistance

Principes de réglage de l'assistance

Surveillance et soins infirmiers

 

Des douleurs abdominales peuvent révéler une dissection aortique traumatique ou un infarctus mésentérique.

Sevrage

Le sevrage de l’assistance est progressif :

Ablation du ballon