Service cardiologie

CHU Henri Mondor - Créteil

Embolie pulmonaire

Prise en charge de l’embolie pulmonaire aiguë - (d'après : Stéphanie RUSSEL-MARTIN DRES)

 

Prise en charge de l'embolie pulmonaire aigüe

Prise en charge de l’embolie pulmonaire aiguë

embolie pulmonaire aigüe

 

Diagnostique de l'embolie pulmonaire

 

Thérapeutique

Oxygénothérapie

Objectif Sat O2 >92 %

Pas de ventilation mécanique si possible car la pression positive intrathoracique aggrave la défaillance ventriculaire droite en diminuant le retour veineux.

Anticoagulation

Initiale :

Embolie pulmonaire avec signe de gravité ou IRC sévère (clearance <30ml/’)

HNF : bolus IVD de 5000 à 10000 u puis 450 à 500 u/kg/24 heures en IV continu pour antiXa entre 0.3 et 0.6 UI.

Relais :

AVK: Préviscan® ou Sintrom® ou Coumadine® pour un INR cible entre 2 et 3.Arrêt héparinothérapie après au moins 5 jours de traitement et 2 INR consécutifs >2.

Durée du traitement :

 

Levée autorisée après la première injection d’HBPM ou d’héparine sauf signes de gravité (+++).

Filtre cave (N’améliore pas la survie des patients)

Indiqué de manière temporaire si possible ou définitive en cas de contre indication temporaire ou définitive aux anticoagulants ou récidive sous traitement bien conduit (>48H anticoagulant)

Embolie pulmonaire compliquée d’état de choc

HNF : bolus IVD de 5000 à 10000 u puis 450 à 500 u/kg/24 heures en IV continu pour antiXa entre 0.3 et 0.6 UI.

Remplissage vasculaire par sérum physiologique ou macromolécule (Plasmion®) de 500 cc en débit libre si état de choc.

Dobutamine en cas d’état de choc et en l’absence de réponse au remplissage et/ou en cas de bas débit cardiaque.

Thrombolyse

En l’absence de contre indication (cf fiche infarctus), indiquée dans les embolies pulmonaires documentées avec état de choc réfractaire au traitement médical (dobutamine).

Actilyse : bolus IV 10 mg en 10’ puis 90 mg en IVSE/2H. Embolectomie chirurgicale (DC : 20- 50 %).

Bilan thrombophilie (contacter le labo d’hémostase : 16885)

Enquête étiologique

Prélèvement à faire en consultation d’hémostase :

Si antécédents personnels ou familiaux de maladie thromboembolique, sujet jeune <40 ans : mutation du facteur V, déficit en protéine C, S, antithrombine III, anticorps anticardiolipides, élévation du facteur VIII, hyperhomocystéinémie.

Recherche de néoplasie :

doit être limitée à l’examen clinique et la RX thorax pour un 1er épisode d’EP. Pas de TDM thoraco-abdominale systématique en l’absence de signe d’appel.