Service cardiologie

CHU Henri Mondor - Créteil

SCA ST sup. à 0

Prise en charge de l’IDM avec ↑ ST

Prise en charge infarctus du myocarde 

Diagnostic de certitude

DT caractéristique <12h et :

La présentation clinique peut être atypique chez :

Gestion des IdM

L’infarctus est l’urgence absolue de l’USIC. L’objectif est une reperfusion précoce avant les 12 premières heures. Le mode de reperfusion à Henri Mondor est l’angioplastie primaire percutanée. Après H12, la coronarographie ne sera envisagée qu’en cas d’angor résiduel ou d’état de choc (penser à l’infarctus inférieur avec extension au VD).

La thrombolyse :

Elle doit être envisagée pour les Idm en provenance du SAMU ou d’autres structures si le temps de transfert en salle de cathétérisme est supérieur à 60’ d’autant que le délai de prise en charge est inférieur à 3 heures de la douleur. Une angioplastie de sauvetage sera réalisée en l’absence de signe de reperfusion (ST non normalisé, douleur persistante) ou en cas de choc cardiogénique.

Protocole de thrombolyse

Les contre-indications de la thrombolyse doivent être respectées

CI absolues

CI relatives

Admission en USIC prioritaire

Les appels pour la prise en charge des Idm en provenance du SAMU, des urgences, du centre hospitalier intercommunal de Créteil (CHIC) et du CHU de Kremlin-Bicêtre sont prioritaires.

Lit bis :

Lorsque tous les lits de l’USIC et de la post USIC sont occupés, un lit « bis » est réservé pour ces patients. Le lit « bis » ne doit être utilisé pour d’autres urgences que de façon exceptionnelle.

Que faire lors d’un appel pour un IdM aigu (SAMU)

Appel du coronarographiste et du manipulateur radio de garde. Les numéros de téléphone et la listé des astreintes figurent dans le cahier de protocole.