Service cardiologie

CHU Henri Mondor - Créteil

Accueil > Recherche et formation > Internes D.E.S. > Ventilation non invasive

Ventilation non invasive

La Ventilation non invasive par pression expiratoire (CPAP = Continuous Positive Airway Pressure).

Traitement adjuvant très efficace de l’OAP cardiogénique ; Eviter la BPAP car souvent mal tolérée et sans supériorité à la CPAP

Les effets de l’augmentation de la pression intrathoracique entraîne :

L’effet mécanique de la pression expiratoire positive continue dans les voies aériennes supérieures entraîne :

Ce mode de ventilation non invasive

Surveillance de la tolérance

Le retentissement hémodynamique (rare en dessous de 10 cmH20), l’efficacité (fuites autour du masque, fréquence ventilatoire, signes de lutte, saturation et gaz du sang) pour éviter une intubation en catastrophe en situation d’hypoxémie extrême (surmortalité démontrée).

Le niveau de PEEP peut être réglé avec le débit d’oxygène et mesuré par le baromètre. Le montage de la CIPAP doit être réalisé sans humidificateur d’O². En pratique : Appliquer le masque, brancher directement le raccord 0² sans nébulisateur (++++) et avec régler le débit d’O² afin d’obtenir la PEEP désirée